Introduction

Vous avez quelqu’un (un ami, une connaissance, un Fédiversien) qui vous dit qu’il en a marre de Windows parce que :

  1. son ordi est de plus en plus lent
  2. il n’a plus envie d’être l’esclave de son outil de travail (mises à jour forcées…)
  3. il veut un système compatible
  4. il avait Windows 7

En fait la raison on s’en fou, ce qui compte c’est que vous lui conseilez de passer à GNU/Linux et qu’il soit d’accord de tester. (à ce niveau, bravo)

MAIS il habite loin, vous ne pouvez pas vous voir, c’est compliqué… et l’informatique n’est pas son domaine principal ! (aie)

Il y a deux solutions envisageable à ça :

  • lui trouver un évènement de type install-party proche de chez lui sur l’Agenda du Libre
  • lui faire faire l’installation au téléphone (en visio c’est mieux)

Je vais vous parler de la deuxième option, celle que j’ai, à ce jour, testé avec deux personnes différentes. On peut donc dire qu’il s’agit d’une procédure testée par la rédaction.

Développement

  1. Premièrement, la personne doit savoir un minimum utiliser son ordinateur. Il n’est pas question de lui faire faire des conneries. Elle doit être sûre d’avoir sauvegardé ses données ailleurs (documents, photos…).
  2. Deuxièmement, il faut avoir demandé les caractéristiques de sa machine afin de s’orienter plus facilement vers une distribution adaptée. On prend évidemment en compte la complexité de la distribution et les besoins de la personne.
    Pour ça, sous Windows j’utilise le logiciel Speccy qui appartient à l’éditeur de CCleaner. Ce logiciel, installable sur un support amovible, permet d’afficher de manière très ergonomioque les infos, mais aussi de les exporter pour les envoyer en fichier texte. (des captures d’écran ou photos feront aussi l’affaire).
  3. Là il faut le prévoir à l’avance. Une fois la (ou les) distribution(s) choisie(s), demander à la personne de les télécharger, ça risque de prendre du temps, ne vous faites pas avoir. Évidemment, si la personne est à l’aise avec les torrent, faites-lui télécharger via ce moyen histoire de limiter la charge sur les serveurs.
  4. Ensuite, il faut que la personne aie une clé USB formatable (donc pas de fichiers utiles dessus) et qui dispose au minimum de 4gio (certaines distributions on besoin de moins). Personnelement, j’utilise Linux Live USB Creator qui fonctionne très bien. Vous lui faite-faire les réglages qui vous voulez.
  5. Là ça se corse :P Il va falloir entrer dans le BIOS afin de vérifer que le démarrage sur support USB est activé, et le mettre en priorité. Demandez le modèle de l’ordinateur, et cherchez vous-même la doc pour savoir sur quelle touche appuyer, vous gagnerez un temps fou.
  6. Vous démarrez sur la clé, commencez par une période de test en mode LIVE. Vous faites vérifier la connection Internet, la navigation WEB. Faites tester des vidéos sur YouTube, et demandez si c’est assez fluide (sinon, ça veut sûrement dire que l’ordi est limite, et il risque de falloir prendre une distribution plus légère). Testez aussi l’imprimante (impression/scan), la mise en veille.
    Profitez en pour dire à la personne de naviguer un peu au hasard pour qu’elle découvre.
  7. Si tout est OK, vous pouvez lancer l’installation.
    Pour ma part, je préfère redémarrer en mode Installation mais beaucoup de distributions proposent l’installation depuis le mode LIVE.
  8. Rien de spécial, vous savez installer une distribution GNU/Linux. Pour le partitionnement, à vous de voir, en fonction des capacités de la personne et de son ordinateur. Si possible, séparez la racine de la partition utilisateur, et mettez une partition de SWAP. Sinon, faites une installation sur une seule partition, ou utilisez une configuration « automatique ».
  9. Faites tester la distribution à la personne, aidez-là à configurer son nouvel ordinateur.

Choses importantes à tester

Sur les distributions GNU/Linux, il y a 3 choses à tester qui posent souvent problème.

  • La carte réseau WiFi qui peu avoir un pilote pourri et ne fonctionne pas avec les pilotes génériques
  • L’imprimante, pour les mêmes raisons. Si la personne a plusieurs ordis chez elle, peut-être que tous les ordis ne sont pas obligé de pouvoir utiliser l’imprimante… En tout cas, c’est souvent une grosse galère.
  • La carte graphique. En général, les cartes sont supportées, mais peuvent avoir des bugs. Pour ça, testez des vidéos, et la mise en veille.